Magnifique chronique du blog « Au fil de l’histoire » sur mon recueil « Insolites »

Le blog « AU FIL DE L’HISTOIRE » livre une nouvelle superbe chronique sur mon recueil « Insolites »!😀 Un grand MERCI à Emilie pour sa lecture et son appréciation!

 

« Ne me demandez pas comment ce livre s’est retrouvé entre mes mains. Ou plutôt si, demandez-le moi. Comment ce livre s’est-il retrouvé entre mes mains ? Grâce à la publicité. Pas la redondante ou la forceuse.
Non, pas cette publicité là. L’autre. La discrète, presque publiée sur Facebook en marchant sur la pointe des pieds pour ne surtout pas faire de bruit. Celle qui se veut simple, sans vouloir à tout prix être efficace (même si elle l’est, ça ne se ressent pas). C’est le post sur Facebook qui ne part que d’une intention de partage : « j’ai fait ça, et je vous propose de le découvrir ». Et bien soit. Découvrons-le.

Amour, loyauté, deuil, troubles, liberté ne sont que des exemples des multiples sujets abordés dans ce recueil. Et plutôt bien abordés en plus. Il ne faut pas s’attendre à ce que les émotions, les personnages et les thèmes soient abordés en long en large et en travers dans ces nouvelles. Les textes sont très courts mais percutants. Et c’est tout ce que je leur demandais. J’avais besoin de légèreté et de sourires après ma dernière lecture, ce recueil m’a donné ce que j’attendais de lui. Mais si les textes sont courts, ils ne sont pas pour autant bâclés. Chacun est une petite décharge électrique. Il a son petit message qui fait sourire ou réagir, qui émeut ou emplit le cœur de douceur. Mais toujours, il a cette petite surprise ; un personnage, une fin, un message, chaque texte m’a étonnée grâce un petit détail.

L’écriture de l’auteure va à l’essentiel, montre ce que l’intrigue a à montrer sans aller ce percher bien (trop) haut. Nul besoin d’utiliser vocabulaire et autres tournures de phrases alambiqués dans ces cas-là, la poésie suffit. Corinne Falbet-Desmoulin délivre ses messages en toute simplicité, divertie son lecteur le temps d’un recueil de nouvelles, et laisse sa petite trace grâce à un (ou plusieurs) texte qui nous touche plus que les autres. Dans mon cas, ça sera Hina et l’empereur parce qu’une personne peut changer beaucoup de choses dans la vie d’une autre, sans même en être conscient. J’ai aussi beaucoup aimé Évasion dont la chute m’a vraiment surprise, Les mains d’Adeline que j’ai trouvé particulièrement belle et poétique.

J’ai picoré ce recueil entre trois chapitres d’un roman, m’offrant une pause, de quoi me ressourcer et quelques réflexions personnelles, pour repartir de plus belle. J’ai beaucoup aimé. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.