Mon poème « Le plus beau des spectacles » chez Jacques Flament Éditions

À nouveau très fière de faire partie d’un des livres de Jacques Flament Éditions!
Voici mon poème « Le plus beau des spectacles » publié dans l’ouvrage original  CARRÉS POÉTIQUES-1 .
Il y apparaît sans titre.

Et voici un magnifique commentaire reçu à propos de ce poème: « Myriade d’images viennent et se superposent
Et nos cœurs chavirent en imaginant les vagues éclaboussées par vos mots
« . Colombe M.

 

 

 

Le 20 décembre de l’an de grâce 2017, le soussigné FLAMENT, éditeur indépendant engagé de plein droit et sans contrainte, dans une pure démarche créative éditoriale a déclaré existant le concept de CARRÉ POÉTIQUE à l’usage du commun des mortels. En ce sens, il s’adresse à chaque être de ce bas monde qui, l’ayant ou non déjà éprouvé par l’attitude et par l’esprit, est convaincu que dort en lui un individu inspiré capable d’exprimer par le texte sa poésie latente.

Chaque texte est riche de 620 caractères, espaces comprises, qui s’étagent en 20 lignes de 31 signes pour former un carré parfait de 10 centimètres de côté lorsqu’il est couché sur le papier.
Les symboles . (point) représentent un espace entre mots ou lettres uniques.
Les symboles / (slash) représentent la respiration entre entités qu’ils enserrent à la lecture orale du texte.
Toute majuscule et toute ponctuation (hormis ces symboles) sont bannies des textes reproduits, exceptés les traits d’union et apostrophes.

Chaque texte a pour titre CARRÉ POÉTIQUE et est numéroté de 1 à ∞ (infini), le projet à son commencement n’étant pas défini précisément dans le temps.
Le sujet n’est pas imposé. Ainsi, le texte peut être narratif, lyrique, épique, satirique, surréaliste, érotique, philosophique, voire engagé, peu importe, pourvu qu’en ressorte une impression poétique au sens que l’on admet généralement au genre.

L’initiateur est conscient que le genre poétique n’admet généralement aucune contrainte en ce sens qu’il symbolise la liberté absolue. Il est donc respectueux de ceux que cela pourrait brider dans leur imagination. Cela dit, cette contrainte spécifique (la forme finale du texte et le nombre exact de caractères requis) est ce qui caractérise et différencie ce projet des autres projets poétiques. En ce sens, elle lui donne un genre unique et répertoriable et prend dès lors toute sa valeur par sa singularité évidente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Mon poème « Le plus beau des spectacles » chez Jacques Flament Éditions”