Le rêve des îles

Où trouver mes livres?

Le rêve des îles  est mon deuxième roman. Il constitue la suite du premier Les cadeaux du cœur, mais peut être lu indépendamment. Il a été édité en novembre 2019.

QUELQUES RESSENTIS DE LECTEURS :

Sous la plume délicate de Corinne Falbet-Desmoulin se tisse une histoire d’humains, avec leurs rêves, leurs fêlures et leurs doutes, mais aussi leur capacité à rebondir et à avancer dans l’existence. Ce roman nous fait voyager dans des terres lointaines et dans le cœur des personnages qui sont tous attachants. L’auteur nous promène comme toujours, entre Tahiti et Paris, nous fait vivre le quotidien de ses héros en toute simplicité tout en effleurant des questions plus profondes, celles du handicap ou de la difficulté à surmonter les traumatismes. Un roman humaniste très bien écrit et construit comme une tresse où tous les fils s’entrecroisent pour mieux se retrouver à la fin. À lire absolument ! Valérie L

 » Le rêve des îles « a été pour moi une véritable gourmandise, je l’ai dévoré… Me suis échappée sur cette belle île… Je te remercie pour ce beau roman…encore et encore, j’espère une suite ! Jacqueline J-W

Une magnifique couverture glacée aux couleurs qui attirent l’oeil, un titre qui nous fait rêver, voilà comment se présente ce deuxième roman de Corinne Falbet-Desmoulin faisant suite au premier  » Les cadeaux du cœur « 
J’ai retrouvé la fraîcheur des personnages et toujours cette impression de les connaître.Corinne Falbet Desmoulin a su faire évoluer sa galerie de personnages avec intelligence, beaucoup de pudeur , d’amour et d’émotion . Les mots sont choisis, le langage est à la fois convenu et familier. Belle réussite d’un travail de recherches.Les personnages voient leur vie changer de gré ou de force mais tous rebondissent.Tous racontent leur histoire même Gabriel qui a bien grandi et m’a beaucoup amusé avec ses mots d’enfant et ses jolies réflexions.Nous découvrons aussi de nouveaux personnages qui ont une grande importance dans ce roman .Des sujets graves tels que les relations de couples, l’amitié, la jalousie ,la nature et toujours le handicap .Tout ça sans lourdeur le tout soutenu par une vraie histoire avec suspens . Le charme de l’imaginaire de l’auteure est original, si simple en apparence que l’on ne peut qu’aimer et saluer son talent . Son écriture est près du coeur, efficace et pleine de bons sentiments
Le bouquet final est surprenant car l’auteure a l’art de tenir ses lecteurs en éveil en livrant Petit à Petit des explications et des révélations.
Ce roman est une merveille, il nous donne envie de voyager et de profiter de nos plus petits bonheurs.
Un petit bijoux que l’on savoure goulûment mais qu’importe on se laisse porter par l’ivresse. Monique S

12 ans se sont écoulés. Nous retrouvons avec plaisir les personnages du roman précédent « les Cadeaux du cœur » : Célestin et Romane qui ont eu deux enfants, Gabriel et Emma. Romane passe par une période de dépression et son mari décide de l’emmener à Tahiti, ce dont elle rêve. Ainsi nous voyageons et découvrons le langage, les us et coutumes des Iliens, sur Moorea, Bora Bora et Les Marquises.
En réalité, comme nous l’avions découvert dans le premier roman, c’est Violaine qui tient la plume et nous raconte les aventures de ses personnages, tout en nous dévoilant le processus de l’écriture, ce qu’un écrivain met de lui-même dans un roman et, inversement, comment ses personnages l’entraînent plus loin, de façon parfois inattendue ! Une jolie mise en abyme de l’écriture que j’ai particulièrement appréciée.
De plus, l’autrice joue habilement de l’alternance des points de vue : celui de Gabriel, enfant drôle et encore ingénu, et celui de sa soeur, adolescente déjà mûre, et de tous les autres. Nous entrons ainsi dans la psychologie des protagonistes, que la plume de l’autrice sait si bien dépeindre.
La troisième partie nous réserve une surprise que je vous laisserai découvrir.
Un excellent moment de lecture ! Florence J, auteure

Comme pour « les cadeaux du coeur » j’ai adoré le style d’écriture, le confort de lecture mais avant tout les personnages, la chute inattendue de la fin… Qu’il était doux et agréable de s’échapper dans cet ailleurs loin du quotidien. et qui plus est en Polynésie !!!! Merci Corinne Falbet-Desmoulin pour ton talent et je ne dirai plus qu’une chose : A quand la suite ou le prochain dépaysement ? Michelle P

“Le rêve des iles” a le gout du rêve caché derrière les désirs les plus profonds de l’âme. Un roman touchant, aux personnages tourmentés, parfois, dans lesquels nous reconnaissons nous-même. C’est ça qui nous frappe. Qui ne nous fait pas oublier leurs mots, leurs émotions, parce que tout ça est déjà en nous. Ce roman ouvre les portes de notre inconscient et nous tombons amoureux des inoubliables paysages peints par l’auteure. Une histoire à lire lentement, savourant le gout du lointain et de l’humanité profonde qu’il nous offre. Absolument à lire. Lidia P, auteure et psychiatre italienne

Un voyage sous les tropiques,
ça vous tente ?
Venez embarquer avec les héros des cadeaux du coeur, Romane, Célestin, Maelle, Ernesto, Emma et Gabriel, et Violaine bien sûr. Le temps a passé, les enfants ont grandi, et ce qui est génial, c est que même si vous n avez pas lu le premier tome de Corinne Falbet Desmoulins, le rêve des iles peut se lire indépendamment. Suivez la plume légère et fluide de l auteure, qui au delà du voyage au soleil, comme si vous y étiez, traite de sujets plus sérieux. La fidélité, la dépression, entre autres, et surtout le handicap ( qui lui tient particulièrement à cœur )
Laissez vous surprendre par une fin tout à fait inattendue
Le titre, le rêve des iles, y revêt ici toute sa signification, les apparences sont parfois trompeuses.
Une question, que va devenir cette jeune ado en pleine rébellion ?… un troisième volet pour le découvrir ? 😊 Catherine B

Après avoir lue les cadeaux du cœur j’avais hâte de connaître la suite de mes héros favoris !
Dans cette suite , Corinne nous emmène en Polynésie, j’ouvre une parenthèse (une parfaite description qui nous donne envie d’y aller 👍)
Et on se laisse emporter dans la vie de cette famille avec intrigue , humour et rebondissements , me voilà ravie encore une fois de la plume de cette fabuleuse écrivaine !
N’hésitez pas à découvrir ces deux tomes !!!! Élisabeth D-M

J étais très contente de la sortie de ce livre, pressée de retrouver les personnages des cadeaux du coeur et de retrouver bien sur l écriture tendre et fine de Corinne Falbet Desmoulin. Et je n’ai pas été déçu ! Je suis évidemment tombée dans les rebondissements de l histoire et j ai été charmée par les ambiances mais plus que tout, ce que j aime dans les livres de Corinne Falbet Desmoulin c’est la toile de fond : La réflection sur l écriture (ou l imagination) qui soigne, qui fait grandir. Je conseille alors complètement ce livre qui nous entraîne pour mieux nous reconnecter. Anne C

Quel plaisir de se replonger au sein de cette famille que j’avais quittée à regret dans le précèdent livre « Les cadeaux du coeur ».
Violaine qui s’attaque à son 2ème roman continue l’aventure avec Maxime, qui depuis la mort d’Elsa, se donne corps et âme à ses fleurs, avec Romane et Célestin et leurs deux enfants ,nous emmène dans un cadre paradisiaque: la Polynésie. Nous allons partager les coutumes de ces îles ,le langage, les paysages de rêve si joliment décrits grâce à un travail de recherche riche et fourni de l’auteure .
Violaine, de plus en plus handicapée par sa surdité va nous dévoiler le processus de l’écriture et comment ses personnages peuvent l’entraîner plus loin qu’elle n’avait imaginer au départ. Ce livre est une histoire dans l’histoire habilement menée par Corinne Falbet Desmoulin qui se cache derrière Violaine dans une jolie caricature.
Tous les sujets actuels sont traités ( attentat, crise économique, jalousie,handicap, relations humaines..) avec douceur et bienveillance à travers la vie de chaque personnage. L’auteure a une manière très personnelle d’exposer la psychologie de ses protagonistes. elle s’inspire de son entourage et met en valeur les qualités , les défauts et les valeurs, si bien qu’on est obligés de s’identifier à eux et de vivre intensément leurs émotions et elle sait nous amener en douceur à la réflexion.
La plume légère, fluide et soignée de Corinne FD nous fait aussi découvrir des techniques nouvelles intéressantes pour réparer les âmes en péril telles que l’EDMR et le rêve éveillé dirigé.
Les chapitres courts donnent à ce roman choral ,un rythme soutenu et nous laisse toujours en attente pour en savoir plus. Résultat; on le lit d’une traite. L’auteur, habituée à écrire des nouvelles avec l’art de la chute , nous amène au dénouement final toujours surprenant , plein de rebondissements que je n’avais pas vu venir, dont elle a le secret et l’imagination.
Je recommande tous les écrits de Corinne Falbet Desmoulin pour la douceur qui s’en dégage , des livres qui font du bien. Colette J

Je retrouve avec grand plaisir Corinne Falbet Desmoulin dans : LE REVE DES ILES ! Ce roman nous transporte dans des îles paradisiaques : la POLYNESIE en compagnie de ROMANE et CELESTIN et leurs deux enfants EMMA et GABRIEL. Ce livre est très agréable à lire, merci à CORINNE qui est sensibilisée au handicap et qui nous donne un confort de lecture incomparable ! Après « les cadeaux du cœur », « LE REVE DES ILES » n’a rien à envier. Après une rencontre avec MOANA une tahitienne, rencontre spéciale, déroutante, ROMANE s’inquiète pour ses proches amies et les enfants ; elle n’a pas confiance en elle et trouvent les apparences troublantes mais celles-ci peuvent être trompeuses, ne l’oublions pas ! ! On ne choisit pas ses rêves ! Ils sont l’objet de l’imagination, d’un fantasme comme aussi d’un phénomène psychique comme le cauchemar ! Pour Romane se retrouvait avec son amie dans un restaurant où deux hommes cagoulés crachant les balles de leurs chargeurs de leur kalachnikov sur les clients. Il suffit de subir un choc suite à une retransmission télévisée pour éprouver ce malaise. Les attentats et les maltraitances sont en proie aux cauchemars. Ce livre nous parle aussi d’un mal -être qu’est le soupçon d’infidélité, le gouffre de la dépression. Mais ce qui est CRAQUANT ! C’est le répondant de GABRIEL (9 ½ ans) avec son amoureuse ! Et EMMA (12 ans) avec ses expressions d’adulte. IL reste à ROMANE encore bien du grain à moudre……………………. ! ! Nous la retrouverons avec grand plaisir dans le troisième tome… LISEZ CE LIVRE je vous le conseille vivement ! » Blandine C

J’ai adoré me sentir complètement dépaysée, il faut bien dire qu’avec le temps à la grisaille de ce moment, se retrouver sous le soleil des îles, cela n’a pas que du mauvais, si ce n’est de maudire le temps que nous avons ou encore d’avoir une soudaine envie de faire nos valises et de prendre le premier avion en partance. Brigitte P, chroniqueuse

Suite de « les cadeaux du coeur » , nous retrouvons les personnages si attachants que sont violaine, romane, célestin ….avec un réel plaisir. Et quel beau voyage dans ses îles paradisiaques qu’est la Polynésie. Corinne H

Vous souvenez-vous ? J’avais livré mon ressenti après avoir lu :
Les cadeaux du cœur de Corinne Falbet-Desmoulin.
Je disais en introduction que ce premier roman de l’auteure m’avait séduit. Je concluais en espérant un second roman.
Le rêve des îles, est une suite heureuse.
J’ai mis du temps me direz-vous pour en parler, c’est vrai. Ayant connu le texte au fur et à mesure de son élaboration, j’ai souhaité laissé s’écouler de longs mois, après sa sortie. Enfin, je le répète souvent, je lis plusieurs fois les romans que j’apprécie.
Cette fois encore je me suis laissé porter par une vague, qui a douze ans de plus !! J’ai suivi les pas de Violaine, attachante, et fragile, qui crée et façonne les autres personnages.
Corinne nous prend par la main, puis page après page nous emmène, sans jugement inutile, sans explication énigmatique dans un univers où il fait bon vivre.
Laissez-vous donc porter par la douceur de vivre de Tahiti. Le mystère, les rebondissements et l’humour sont au rendez-vous. L’écrit est efficace. Les sujets abordés sont développés avec précision. Les décors étayés de légendes et de mots polynésiens. La sensibilité et la générosité suinte toujours entre les lignes.
Une suite sortira bientôt, un troisième et sans doute dernier roman. Je suis sûr que lire un des romans de Corinne, conduit à lire les trois. Vous ne pouvez pas faire autrement. » Alain M, auteur


CHRONIQUES DE BLOGUEURS :

— La merveilleuse chronique de L’instant des lecteurs:

« Le rêve des îles » – Corinne FALBET-DESMOULIN

Ne dit-on pas que rêver permet de vivre ? Ou d’avancer coûte que coûte…
[Pour ne rien louper des chroniques, articles, etc. inscrivez votre mail dans la rubrique « Suivez les mises à jour du blog » directement sur 😜 https://linstantdeslecteurs.blogspot.com/ (version web) ]

Année de parution : 2019 Nombre de pages : 220 ISBN : 978-2-322-186877 Editions : Autoédition – BOD
Résumé (quatrième de couverture) :
« Les difficultés s’accumulent autour de Violaine : sa surdité qui ne s’arrange pas, la tragédie de son amie Maëlle qu’elle va aider de son mieux et son amoureux Ernesto qu’elle soupçonne d’infidélité. Mais elle reste courageuse et écrit la suite de son premier roman. Romane et Célestin sont partis vivre à Tahiti avec leurs deux enfants, Emma et Gabriel. Pourquoi la fillette suit-elle son père dans les rues de Papara, la commune où ils habitent ? Qui est Moana, cette Tahitienne au comportement étrange, recherchant l’amitié de Romane ? À travers l’exploration de la Polynésie française, laissez-vous surprendre par les nombreux rebondissements et le suspense de cette histoire à trois voix. Les apparences sont trompeuses, ne l’oubliez jamais ! »
Quelques mots sur L’auteure :
Passionnée d’écriture, de lecture et de piano, Corinne Falbet-Desmoulin habite à Léognan, une ville au milieu des vignes près de Bordeaux. Elle écrit depuis l’enfance (recueil de poèmes, album pour enfants, chansons intimistes, nouvelles, roman). En 2015, elle décide de participer à des concours de nouvelles. Très vite, ses textes remportent des prix et distinctions littéraires, qui l’encouragent à continuer. Trois recueils voient alors le jour : Singulières édité en 2016, Insolites en 2017 et Atypiques en 2018. Ils sont disponibles à l’unité ou regroupés dans une trilogie. Quatre nouvelles faisant partie de Singulières ont été particulièrement remarquées : « Le fantasme de Lucile, ayant obtenu le « Prix Gérard de Nerval de la Nouvelle 2016 » (d’une valeur de mille euros), organisé au Touquet par les Éditions Arthémuse. « La couleur noire de l’amour », qui a reçu un prix littéraire de La Lampe de Chevet Éditions. « Eva », primée par l’Association de Poésie Contemporaine Française. Enfin, « L’amoureuse », publiée par l’éditeur Jacques Flament, dans son anthologie sur la folie. Dans Insolites, sept nouvelles sont également à citer : « Chloé », choisie parmi près de 250 textes, qui a remporté le « Prix Écriture d’Azur 2015 ». « Tu m’as apporté le monde », ayant obtenu le Premier Prix du concours Clair de plume 2017, dans le cadre du festival du livre de Sète « Les Automn’halles ». « Évasion », qui a reçu un deuxième prix à Aubagne, au concours 2015 de Provence poésie. « L’apparence », qui s’est vu décerner également un deuxième prix dans la revue de poésie Florilège. « Hina et l’empereur » faisant partie du recueil de science fiction « Lauréats anticipation 2018 » des éditions Mondes Futuristes. Enfin, les récits « Le tunnel » et « Voyage » ayant été édités par Jacques Flament Éditions. Dans Atypiques, « Belle et rebelle » a obtenu le Prix Denise Boizot 2018 décerné par l’Association des Paralysés de France. « Infidèle » a reçu le deuxième prix du Salon des Poètes de Lyon 2018. « Une semaine sans Allan » a été finaliste du Prix des Beffrois. « Lettre ouverte aux vivants » fait partie du recueil 2018 du Prix Jean-Jacques ROBERT de la Nouvelle. Enfin, « L’ami d’Edgar » a obtenu les félicitations du jury des Appaméennes du livre. En 2019, Corinne Falbet-Desmoulin publie un roman choral, véritable coup de cœur pour de nombreux lecteurs : « Les cadeaux du cœur ». Il a été traduit en italien sous le titre : I DONI DEL CUORE. Son recueil de poèmes « Poèmes d’hier et d’aujourd’hui » a été édité en mai 2019. Elle y présente trente-cinq textes illustrés, créés depuis l’âge de dix-sept ans. Deux d’entre eux ont été primés par APF-France Handicap : deuxième place au Prix de poésie de la Rose d’Or 2019. [Source_Amazon]
Maintenant, place au livre !
Ne dit-on pas que rêver permet de vivre ? Ou d’avancer coûte que coûte…
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, vous ne vous imaginez pas la joie que j’ai eue quand Corinne Falbet-Desmoulin m’a transmis son second opus. « Le rêve des îles » fait suite à « Les cadeaux du cœur ». Ces deux livres sont d’une douceur attendrissante et reflètent la personnalité de leur auteure. Tout un petit monde avec ses hauts, ses bas, mais on s’y sent tellement bien 😊
Nous retrouvons avec un plaisir immense Romane, Célestin, Maxime, Violaine, Ernesto et Pierre. Des petits nouveaux font leur apparition… Oui, je vous le dis de suite on peut commencer par celui-là 😉 On replonge avec douceur, tendresse et joie dans les lignes de Corinne, dans les vies de nos personnages. (Oui, je me suis approprié ces histoires ! ça vous embête ? Ah moi non, ce sont des compagnons que j’ai retrouvé 😊 ). Nous nous retrouvons avec les personnages de Violaine, dans l’écriture de son second roman. Elle le veut futuriste ! Elle les propulse en 2029 ! Avec cette finesse et sagesse où la vie poursuit son fil. Romane et Célestin ont désormais deux enfants, le choix du roi 😉 Une fille et un garçon plus jeune. Ils se sont tous envolés pour Tahiti… C’est beau ! Oui, oui, c’est beau mais ! Romane rencontre une femme un peu plus âgée qui va devenir son amie. Elle est également la maîtresse de Gabriel, son fils. Toutes deux arpentent les îles, les coins magnifiques, les beautés de la nature qui s’offrent à elles. Mais Moana est belle, elle le sait et cherche le regard des hommes. Célestin n’est certainement pas en reste ! Comment va réagir Romane ? Comment va-t-elle faire, elle métropolitaine ?
De son côté, Violaine embarque dans les tourments de son couple et ceux son amie Maëlle ! Sa fille vient de quitter le foyer et elle vogue sur les routes de France et de Navarre en vélo pour essayer de se retrouver, de retrouver des racines humaines tant relationnelles que matérielles. Mais Maëlle cache un secret bien plus difficile, bien plus traumatique… Violaine sera-t-elle une « oreille » suffisamment attentive pour aider son amie ? Et elle arrivera-t-elle à stabiliser son couple ? Autour la vie quotidienne avec toute l’actualité fait rage et les évolutions technologiques vont de plus en plus vite…
Mes Loulous, oui, ce livre est une lecture doudou ! Ce genre de livre que l’on garde précieusement pour un moment bien à soi. Que personne ne viendra interrompre pour pouvoir le déguster, page par page, phrase par phase… J’aime l’écriture de Corinne, j’aime sa douceur, sa gentillesse et tout ce qu’elle fait passer comme message dans ses livres. Elle nous transmet de belles valeurs. Simples, efficaces et vraies ! Elle ne nous épargne rien ! On ne dirait pas comme ça mais elle est très terre-à-terre ! Oui, oui, nous abordons tout de même les attentats terroristes, les crises économiques, les sentiments de jalousie, et bien plus profondément, on en cherche les causes ! Et pas que. On plonge également dans le handicap sous plusieurs formes. On plonge dans les relations humaines multiples et variées. On plonge dans la réflexion, en douceur. On se recentre comme dans une bulle méditative. On pose les choses comme elles sont, avec ou sans handicap (voyez le terme au sens le plus large du mot 😉 ). On analyse ce que l’on ressent et on essaye d’avancer à petit pas.
La plume de Corinne Falbet-Desmoulin est d’une fluidité incroyable. Légère et virevoltante. Elle nous permet de passer sur des sujets forts et sensibles, d’en prendre toute la dimension avec douceur. Elle a une manière bien particulière de nous emmener à la rencontre de ses personnages. Elle nous les présente et de suite ils deviennent de véritables intimes ! Qu’importe leur âge ! On capte de suite toute l’essence de leur caractère, de leur charisme, de leur personnalité ! Elle nous fait toucher du doigt des techniques psychologiques et matérielles… Elle a cette touche singulière de nous décrire les paysages, l’environnement et les atmosphères que nous nous y plongeons sans contrainte, sans retenue !
C’est beau, c’est dur, c’est la vie. L’adage que je me plais souvent à dire « On nous a dit que la vie était belle ! Pas facile, mais belle » prend toute sa dimension dans ces deux opus. Merci Corinne, Merci pour ta confiance, pour ta douceur, pour nous partager autant d’émotions, de sentiments et de réalité. Sans négativité. Des rebondissements surprenants et bluffants !
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à plonger dans cette bulle de douceur que nous offre « Le rêve des îles » de Corinne Falbet-Desmoulin. Une plume fluide, légère, attendrissante qui n’a pas peur d’aborder des sujets durs, qui font mal mais avec bienveillance envers les autres et surtout envers soi-même. Une plume maîtrisée, un environnement paradisiaque, des personnages attachants et des rebondissements étonnants !
Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😉

— Chronique enthousiaste de Geneviève Montenon :

L’image contient peut-être : plante, table, sapin de Noël et intérieur

TITRE : LE RÊVE DES ÎLES
AUTEURE : CORINNE FALBET -DESMOULIN
GENRE : ROMAN
DATE DE PARUTION : 4 Novembre 2019

VIOLAINE a dû abandonner son métier passionnant de psychologue .. Devenue mal entendante elle se consacre à l’écriture .. Aprés voir terminé son premier livre qu’elle a dédié à son frère , pour l’aider à faire un deuil terrible elle entame avec joie son son deuxième ouvrage .Violaine a un amoureux Ernesto son épicier argentin , et une nouvelle amie Maëlle dont elle écoute les confidences et qu’elle essaye de consoler au mieux ..
Mais tout à coup Violaine est prise d’un doute concernant la sincérité des sentiments d’Ernesto .. Une ombre de jalousie l’envahi .. mais est il fondé ?

ROMANE ,
Romane et son mari Célestin ont quitté la métropole pour vivre en Polynésie d’où est est originaire Célestin , ils ont deux adorables enfants EMMA et Gabriel .
Ils vivent dans un paradis terrestre loin de tout , nous sommes dans l’année 2029 et l’Europe est touchée par une grave crise économique , et les attentats vont en se multipliant . Eux sont éloignés de tout cela dans leur cocon pourtant Romane est en souffrance et fait curieusement d’atroces cauchemars pendant la nuit , elle vit ces scènes d’attentats ces cauchemars sont récurents heureusement que célestin veille .
Elle a trouvé une amie en la personne de Moana, une belle tahitienne qui est la maîtresse d’Ecole de son fils Gabriel .
Elle découvre que son mari Célestin lui a caché qu’il la connaissait Moana , et la Belle aussi semble lui mentir .. . Elle commence à avoir des doutes sur les comportements de son mari envers la trop belle tahitienne .

Gabriel est un petit garçon très intelligent drôle ambitieux qui veut devenir détective privé , dans une mission top secrète qu’il mène avec Emma , il va faire une fausse manœuvre qui va lui faire remettre en cause ses ambitions de petit garçon .

Puis tout à coup Romane nous fait une révélation ; une terrible révélation sur elle et son vécu , et tout son monde bascule , et le notre aussi , pauvres lecteurs que nous sommes . Nous la suivons ahuris et stupéfaits dans son univers ainsi démasqué . .

Violaine maîtresse de la vie des personnages de son nouveau livre ne nous épargne pas non plus, les révélations , d’un autre genre se succèdent .

Les rebondissements de la vie de nos héros vont nous chambouler , nous lecteurs , installés , tranquilllement dans notre lecture. Brusquement Nous allons être désorientés voire même dérangés et perturbés dans cette atmosphère paradisiaque . .
Et puis la vie reprend ses droits et mènent nos personnages vers un bonheur bien mérité

Mon Avis :
Ce récit choral à trois voix est d’une extraordinaire beauté , l’auteure nous entraîne grâce à Romane en Polynésie , à Bora Bora ,Moorea et aux Îles Marquises . Elle a le talent de nous immerger avec Romane et sa famille dans un univers de rêve , haut en couleurs chatoyantes, dans les Îles et dans ses coutumes , et ses traditions et sa culture . La description du paysage est très cinématographique et nous propulse bien loin de notre vie actuelle .
L’auteure nous installe dans un véritable cocon de douceur , mais de sa plume finement et parfaitement maîtrisée et aiguisée , subitement et avec adresse , casse notre confort de manière imprévue , brutalement , créant ainsi des rebondissements créant du relief au récit de chacun des personnages . Les mots expriment une explosion de sentiments , de tendresse , de douceurs , de doutes , de culpabilite , de complexes et d’humour .
Entre rêve, fiction, et réalité l’auteure nous ballade complètement au gré de son envie . Chacun des personnage est intéressant , et tous , cachent un secret .
L’écriture est fluide légère tourbillonnante , sûre et sans artifice , et lui permet de parler en demi teinte de sujets graves , du handicap, des blessures morales et physique , de la crise économique , de la conjoncture mondiale , le tout s’intégrant dans une parfaite et délicieuse harmonie nous entraînant toujours plus loin dans l’inconnu de la vie de Violaine et de Romane .

Le rêve des îles est pure merveille une pépite un joyau .
A lire et à relire . Vous ressentirez une explosion d’émotions comme moi .Une totale réussite . A présent , je fais un petit clin d’œil et m’adresse à ceux qui ont lu les cadeaux du Cœur , me permettant de leur dire : vous retrouverez dans le cet ouvrage deux personnages dans d’autres aventures et vous en découvrirez de nouveaux aussi , car le Rêve des Iles n’est à mon sens pas la suite , mais un tout autre livre avec une autre histoire tout autant délicieuse .

Les passions de l’auteure pour la musique peut expliquer la perfection de l’orchestration de son roman à plusieurs voix et la douce mélodie des mots qui nous enchantent quand nous le lisons .

Je remercie de tout mon cœur mon amie Corinne Falbet – Desmoulin qui m’a envoyé très gentillement le Rêve des Îles , suite au coup de foudre que j’ai eu pour les Cadeaux du Cœur ..


— MAGNIFIQUE CHRONIQUE DE « LYANE A AUTOUR DES MOTS » :

L’image contient peut-être : fleur et texte
L’image contient peut-être : Corinne Falbet-Desmoulin, sourit, texte

Chronique Lyane A.LYANE A Autour Des Mots·Mardi 14 janvier 2020· Temps de lecture estimé : 4 minutes Le rêve des îlesCorinne FALBET-DESMOULIN Date de parution : 04/11/2019 Editeur : Books On Demand EAN : 9782322186877 Nombre de pages : 224 – BoD France Son site internet: http://monaventurelitteraire.fr/S a page Facebook: https://www.facebook.com/Corinne-Falbet-Desmoulin-Auteure-409892199437075/     

L’auteure : Passionnée d’écriture, Corinne Falbet-Desmoulin vit à Léognan, une petite ville près de Bordeaux. Elle écrit depuis l’enfance (recueil de poèmes, chansons intimistes, album pour enfants, nouvelles, roman). Elle apporte un soutien permanent à son mari qui est malentendant. Lorsqu’on est aidant, il est important de pouvoir se ressourcer. L’écriture peut être une solution pour se libérer et prendre un peu de recul. Ce roman est son deuxième et constitue la suite du premier « Les cadeaux du cœur ». Elle a également publié trois recueils de nouvelles remarqués, ainsi qu’un recueil de poèmes.

Résumé : Les difficultés s’accumulent autour de Violaine : sa surdité qui ne s’arrange pas, la tragédie de son amie Maëlle qu’elle va aider de son mieux et son amoureux Ernesto qu’elle soupçonne d’infidélité.Mais elle reste courageuse et écrit la suite de son premier roman.Romane et Célestin sont partis vivre à Tahiti avec leurs deux enfants, Emma et Gabriel. Pourquoi la fillette suit-elle son père dans les rues de Papara, la commune où ils habitent ? Qui est Moana, cette Tahitienne au comportement étrange, recherchant l’amitié de Romane ?À travers l’exploration de la Polynésie française, laissez-vous surprendre par les nombreux rebondissements et le suspense de cette histoire à trois voix. Les apparences sont trompeuses, ne l’oubliez jamais !

Extraits :. « Quand ses larmes ont fini de ruisseler sur ses joues, de la teinte des brugnons que j’aimais tant en métropole, Emma me raconte ce qui s’est passé au collège. Un matin, une grande de troisième est venue la trouver entre les cours. Elle lui a demandé si papa s’appelait bien Célestin. Comme ma sœur répondait que oui, elle lui a dit que notre père n’était pas quelqu’un de bien. Emma s’est fâchée tout rouge et lui a demandé des explications. La grande a alors raconté qu’à cause de lui, les parents de sa meilleure amie ont divorcé. Il paraît qu’ils on connu papa quand il habitait en Polynésie, avant son retour en métropole à la fin de l’année 2016. »

 » Les marquises. Rien que le nom me fait rêver. Il évoque les peintures colorées de Gauguin L’ultime retraite de Brel, afin d’échapper au tumulte de sa vie parisienne. Des paroles de son dernier album me reviennent en mémoire : veux-tu que je te dise : gémir n’est pas de mise, aux Marquises. »

Citations :. « De toute façon, je le savais déjà, les filles, c’est fragile. Elles ont besoin des garçons pour les protéger.. » : Gabriel, 9 ans et demi.

« Il est urgent de me reconnecter à mes enfants. »

Note : Fond 4/5 – Forme 4/5

Avis : DEPAYSANT Je remercie très sincèrement Corinne Falbet-Desmoulin de m’avoir confié « Le rêve des îles» qui fait suite au premier « Les cadeaux du cœur ». J’ai pu suivre les personnages sans me sentir perdue et j’ai pu apprécier un beau voyage en famille en Polynésie, sans sortir de chez moi comme le dit aussi l’auteure. Comment parler de ce livre ? Tout est dit dans la magnifique couverture qui fait la part belle au rouge passion, à la luxuriance des couleurs et à l’ombre grise des fleurs vénéneuses. Il est rare qu’un visuel colle aussi bien à l’esprit d’un livre mais ici, on lit clairement le dépaysement de nos prochaines heures.

Corinne Falbet-Desmoulin a la plume à la fois tendre et acérée, le verbe poétique et précis, l’émotion à fleur de peau et sous-marine.

Ce sont donc deux familles que nous suivons pour l’une à Tahiti, ce qui nous permet de savourer les richesses de la Polynésie à travers le regard amoureux de l’auteure ; pour l’autre restée en France, c’est un voyage dans les difficultés de la vie qui nous interpelle. Calme et sérénité comme seuls peuvent les procurer des mots et des situations soigneusement bordés, sont mes compagnons de lecture. Cela fait du bien de souffler.

Merci donc à cette auteure que le choix des lecteurs a déjà plébiscitée et à qui je ne peux demander qu’une chose : écrivez-nous la suite !

— CHRONIQUE DE SARAHCONTEQUOI :

Aucune description de photo disponible.

« Service de presse#29][chronique#36] Le rêve des îles par Corinne Falbet-Desmoulin- Auteure

La suite du livre intitulé  » les cadeaux du cœur » où l’on retrouve avec plaisir les différents personnages du premier volume.

Un roman doux et sensible sur une histoire à trois voix nous entraînant entre Tahiti et Paris. On lit la plume de l’autrice, on accueille tour à tour les protagonistes un peu comme on ouvre la porte pour faire entrer ses amis chez soi.

Hâte de les retrouver dans un prochain roman en cours d’écriture.

Merci à #bodfrance pour l’envoi de ce manuscrit. »