Il faut toujours croire en ses rêves d’enfant

Voici mon troisième roman, édité le 24 juin 2020. Il constitue la suite de : Les cadeaux du cœur et Le rêve des îles. Comme les deux autres, il peut être lu indépendamment.

Où trouver mes livres ?

RETOURS DE LECTURE :

Un roman humaniste, toujours aussi juste dans les émotions des personnages qui vivent avec leurs fêlures, leurs zones d’ombre et leurs rêves. L’écriture est fluide, légère, pour parler de choses parfois graves comme le handicap. Il y a de l’espoir dans les romans de Corinne et des forces pour affronter la vie et ses vicissitudes. Une belle âme se cache dans ses mots. Valérie L

Très beau roman écrit avec le coeur si sensible de Corinne . Lorsque vous le commencez ,vous ne pouvez pas vous arrêter dans votre lecture .Nous retrouvons les personnages si attachants des deux premiers tomes et nous y découvrons des Secrets de famille bien cachés L’héroïne nous fait fondre en larmes tellement Corinne la fait vivre en nous .La fin est magnifique .Vous pouvez me croire ce roman et sa superbe couverture vous enchanteront . Monique S

Voilà un nouveau roman écrit avec délicatesse où l’amour vit. Je vous invite à découvrir où à re-découvrir son auteure véritable magicienne des mots ! Michelle N

Suspense et émotions sont aux rdv dans ce roman, toujours aussi bien écrit par cette écrivaine que j’affectionne tout particulièrement, je vous le conseille. Elisabeth D-M

 » Il faut toujours croire en ses rêves d’enfant » fait suite à « les cadeaux du cœur » et « Le rêve des Iles ». Comme à chaque fois rien que le titre est une invitation non pas à lire mais à dévorer ces pages qui vous transportent dans un ailleurs beau, passionnant et rempli de bonheur et d’amour. Comme on se sent bien en compagnie de ces personnages ! Merci Corinne Falbet-Desmoulin…. et je ne dirai qu’une chose : « A quand le prochain roman? » Michelle P

Juste un petit mot sur le dernier roman de Corinne Falbet-Desmoulin : « Il faut toujours croire en ses rêves d’enfant » pour vous conseiller de le lire. L’éditrice du personnage principal Violaine écrit : « …Cet ouvrage est sans aucun doute son meilleur livre. Un diamant, que les lecteurs vont s’arracher. » Je ne sais pas dire mieux, après avoir découvert ce troisième roman qui clôture des phases de vie intense. L’auteure nous prend par la main, et nous fait découvrir une femme « rêveuse et cartésienne » qui apprend peu à peu à peindre son existence, et à partager la vie de ses personnages. Un superbe projet clôture l’écrit, à vous de le découvrir. Alain M

Un super super livre ! C’est super émouvant, on se dit que c’est ça, la vie, le bonheur, quand même le tragique crée de la bonté…Je n’ai pas lâché le roman du week-end. L’histoire est vraiment belle ! Et les personnages sont si attachants ! Et l’histoire dans l’histoire… Anne C

Je viens de finir ce joli roman, que je conseille pour sa simplicité, son style limpide, ses personnages si attachants qui nous ressemblent. Une lecture apaisante, dans l’air du temps. Dominique L

Whaouahhh, je viens de terminer le livre de Corinne FALBET-DESMOULIN  » Il faut toujours croire en ses rêves d’enfants  » et j’en suis toute remuée. Que d’émotions, de sentiments divers ! Je n’aime pas dévoiler un livre aussi je vous laisse le découvrir. Juste dire que j’aimerais bien avoir les murs décorés de la jolie chambre décrite par Corinne. Merci pour ce bon moment de lecture. Eliane R

Sitôt arrivée à la maison, j’ai lu ton 3ème tome d’une traite… comme d’habitude. Tu as le don de séduire et retenir tes lecteurs !J’ai beaucoup aimé retrouver l’alternance des voix et la construction en abîme, du livre dans le livre, comme dans les 2 premiers tomes. Tu es vraiment adroite pour qu’on ne s’y perde pas !La psychologie des personnages est très fine.C’est bien la fin de la trilogie mais les rêves continuent : chapeau ! Françoise B

Beaucoup de poésie, une écriture fluide…Un livre plein d’émotion et de suspense… Michelle D-N

Si vous avez envie de vous envoler vers un monde meilleur, plus humaniste, de légèreté, de poésie, vous pouvez suivre les écrits de Corinne Falbet Desmoulin.Ce livre est le dernier tome d’une trilogie. On suit Violaine depuis ses débuts d’écrivaine et en simultané, le récit qu’elle nous conte.Dans ce tome, on se réjouit pour elle car beaucoup de surprises l’attendent. Mais l’auteur a l’art du retournement de situation et nous surprend encore et toujours.À travers la grâce, la fluidité de son écriture et tous les bons sentiments, l’auteur parvient toujours à traiter des sujets de société qui lui tiennent à cœur comme le handicap, les secrets de famille, l’amour, l’amitié.Encore beaucoup d’émotions dans ce dernier tome.Une belle trilogie que je recommande vivement pour se réconcilier avec l’humain et pour la douceur qui s’en dégage. Colette J

CHRONIQUES :

Fabienne E , sur Babelio : ! Coup de coeur !
Quel bonheur de retrouver Violaine, l’héroïne de Corinne Falbet-Desmoulin, dans ce roman qui suit « Les cadeaux du coeur » et « Le rêve des îles » !
La plume de Corinne Falbet-Desmoulin reste belle et soignée, ce qui ajoute au plaisir de ma lecture.
Alors que j’avais été conquise par le premier roman, le deuxième m’avait moins séduite pour des raisons très personnelles (Je vous renvoie à ma critique sur ce point).
Dans ce troisième roman qui clôture cette trilogie, l’auteure nous entraîne dans une double intrigue. Je n’en dirai pas davantage sur le suspense que je vous laisse découvrir. Pour ma part, j’ai été complètement envoûtée par l’histoire et par toutes les émotions que l’auteure a pu transmettre.
Au final, il s’agit d’une trilogie à ne pas manquer.