Apéro littéraire à la médiathèque de Tonneins

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

 

 

 

 

Une soirée magnifique où j’ai été chaleureusement accueillie en tant qu’auteure…

Légende de cette première photo rédigée par l’adorable Sandra G-V :

Tous pendus aux lèvres de Corinne, autour d’un bon apéro 🙂 sans oublier les bouquins 😉

1 oct. 2018

Résumé de l’apéro littéraire du 27 septembre 2018 – Corinne Falbet-Desmoulin invitée

Retour sur la lecture commune de septembre 2018 : « Singulières» – Corinne FALBET-DESMOULIN

Avec la présence de l’auteure J

Quatrième de couverture

Quinze courtes histoires singulières de femmes.

Que cherche Luisa à travers tous ses amants ? De quelle façon Marie devient-elle malgré elle une œuvre d’art ? Comment accepter que son propre mari aime deux femmes à la fois ? Pourquoi le voisin de Maëva disparaît-il brusquement ? Quel est le fantasme inavouable de Lucile ? L’incroyable trahison de Marianne ? 

À travers le suspense de ces quinze nouvelles, apparaissent bien souvent de graves problèmes psychologiques. Des personnages touchants, des situations particulières. Inattendues.

Résumé du livre, thèmes et ressenti : proposé par Ange, merci !

Ange nous a gentiment retranscrit les idées générales du recueil de Corinne. Faute de notes parce que je me suis juste assise et j’ai écouté les différents échanges, je vous livre ici quelques bribes de la grande discussion que nous avons eu avec Corinne notre petit rayon de soleil en cette fraîche soirée :

 

Apéro littéraire (AL) : Il y a quand même de l’érotisme et de la sensualité qui donnent de la légèreté, ça passe bien. On retrouve vraiment de tous âges et toutes conditions dans ce recueil. Par exemple, Abuelita m’a beaucoup touché, voire ému.

Corinne FALBET-DESMOULIN (CFD) : En fait, j’ai rencontré une dame comme Abuelita. Elle m’a beaucoup touché également et du coup j’ai voulu écrire une nouvelle sur cette femme qui m’a finalement beaucoup inspiré.

 

AL : Est-ce que cette histoire nous touche particulièrement parce que nous somme sensible au sujet principal ?

CFD : Je ne sais pas, je ne pense pas. On croise des gens dans la vie qui nous touche. On ne sait pas toujours pourquoi et y mettre des mots dessus…

AL : oui, c’est plutôt ce qui raisonne en nous, dans notre empathie…

 

AL : Est-ce que ce sont des histoires vraies ?

CFD : Certaines oui, d’autres sont inventées. Tout dépend des moments, de l’inspiration…

 

AL : j’ai lu quelque part sur Facebook que dans la rue, une personne qui accroche le regard sur un passant imagine sa suite… Est-ce comme ça que tu écris tes nouvelles ?

CFD : Oui, en effet, ça peut se traduire comme ça, mais ça fonctionne également avec une idée, une image fugace en accroche et qui vit.

 

AL : De manière générale, ce recueil est tout de même plein d’espoir… Le point de vue psychologique est également très vrai et intéressant.

CFD : Pourtant, c’est le plus noir de tous ! (Confirmé par Sandra qui a lu les deux autres). Le point de vue psychologique est venu de mon expérience de vie je crois bien. Je me suis beaucoup intéressée à la psychologie de l’âme humaine. On découvre par expérience que les personnes ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent.

 

AL : Quel est le but d’écrire des recueils de nouvelles ?

CFD : Ce n’est pas le même exercice que d’écrire un roman. En peu de pages, on doit captiver le lecteur, proposer une histoire et mettre une chute. Moi, je connais ma chute donc j’essaye de brouiller les pistes au départ.

 

AL : Personnellement, je n’arrive pas à lire des nouvelles. Je décroche et ça va beaucoup trop vite. Il me manque le fait de plonger dedans.

Pour ma part, ce sont des petits flashs, j’aime beaucoup.

CFD : Oui, c’est très panaché pour le public. Certains aiment, d’autres non.

D’ailleurs ça me fait penser que dès que nous publions nos écrits, en tant qu’auteur, ils ne nous appartiennent plus vraiment, ils font leur vie. Un lecteur a vu des choses auxquelles je n’avais pas pensé.

 

AL : on sent que les nouvelles sont empreintes de sens, de détails…

CFD : Je dois vous dire que je retravaille beaucoup mes nouvelles. J’aime les mots, ressentir les odeurs, les lieux, le décor alors je travaille jusqu’à ce que j’ai vraiment l’impression d’y être.

AL : c’est ça, c’est exactement ça, on y est de suite ! C’est quand même un livre qui remonte le moral. On dirait que ce sont de vraies personnes qui témoignent.

CFD : (Grand sourire) Merci !

 

AL : Est-ce que la nouvelle est une étape vers le roman ? Qu’est-ce qui t’as donné envie de poursuivre sur la nouvelle ?

CFD : Oui, en fait, j’ai commencé par le roman. Et puis, j’ai eu besoin d’aide. Je suis allé sur internet et puis je me suis dit pourquoi pas les nouvelles ?! Et puis, trois recueils… Maintenant, je passe au roman.

Ce qui m’a donné l’envie de continuer dans la nouvelle ? Eh bien, c’est que j’ai eu des prix tout de suite ! D’ailleurs, depuis 2015 tous les ans, j’ai des prix ! C’est incroyable.

AL : mais tu les mérites amplement !

 

AL : D’où t’es venu cette idée de couverture ? Moi, je n’aime pas du tout ! Oh ! Moi j’adore au contraire, c’est fantastique, c’est féérique…

CFD : Ce n’est même pas moi qui ai eue l’idée. C’est un éditeur avec qui d’ailleurs je n’ai pas signé. Mon mari m’aide beaucoup dans cette aventure. C’est lui d’ailleurs qui m’a réalisé les couvertures.

 

Nous pouvons en conclure, encore une fois que les échanges suite à cette lecture ont été très riche en discussions, en partages, expériences, anecdotes et sentiments. Cette fois, ce livre et son auteure ont fait l’unanimité ! En positifs bien sûr. Corinne est une personne chaleureuse, douce et souriante.

Nous remercions chaleureusement Corinne d’avoir accepté de se prêter au jeu de nos discussions et nous nous sommes régalés. Quelle belle personne, merci Corinne. C’est toujours super chouette dans nos soirée de pouvoir partager et apprendre avec tant de passion et de chaleur. Alors pour tout ça, merci.

Notre auteure s’est mêlée à nos lectures phares pour nous donner les siennes J Oh oui, c’est une lectrice aussi 😉

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.